La société se défend contre l’idéal de Beauté: Maigreur=Beauté

Venus de Milo
sculpture grecque de la fin de l’époque hellénistique (vers 130-100 av. J.-C.)

Une société construit son identité à travers la création de modèle de comportement et de idéaux à atteindre: l’idéal de beauté  fait partie de cet ensemble de critères qui déterminent l’identité de notre société actuelle.

Chaque culture et chaque époque a son idéal de beauté bien défini. Cet idéal il évolue avec les changements socio-culturels que chaque société effectue à travers le temps dans son évolution naturelle.

En Europe nous sommes une culture d’origine Greco-Romaine. Encore aujourd’hui on reconnait l’importance de nos racines culturelles en continuant à étudier la pensée des grecs et  des romains.  L’ idéal de Beauté Greco-Romaine peut être résumé parfaitement dans la Venus de Milo, une femme musclées et proportionnée, aujourd’hui conservée dans le Musée du Louvre. Par contre l’idéal de beauté de nos jours est représenté par nos mannequins de mode qui ressemblent plus à “des cures dents” que à des femmes vivantes.

L’absurdité de ce modèle de beauté a atteint de telles proportion que , le député socialiste de l’Isère,  Olivier Véran, a déposé deux amendements au projet de loi santé de Marisol Touraine pour interdire les mannequins trop maigres. Le premier: interdire aux agences de mannequinat le recours à des mannequins diagnostiqués en état de dénutrition. Le deuxième  vise à corriger l’impact social de cet idéal Beauté: veut créer un “délit de valorisation de maigreur excessive” et viserait à interdire les sites Internet qui font “l ‘apologie de l’anorexie“.

La-ministre-est-favorable-à-lamendement-interdisant-le-recours-aux-mannequins-dénutris